Saignement de nez : cause et comment arrêter un saignement de nez 

Enfant qui se fait couvrir le nez d'un mouchoir.

Envie de savoir que faire quand on saigne du nez ? Vous n’êtes pas seul. Saigner du nez sans raison apparente peut être vraiment gênant, salissant et énervant, surtout quand on ne s’y attend pas. Mais sachez que c’est un phénomène très courant, qui ne doit pas vous inquiéter. Car les saignements de nez à répétition ou ponctuels (aussi appelés épistaxis) sont assez anodins. Cependant, savoir pourquoi on saigne du nez et comment stopper un saignement de nez peut vous permettre de pouvoir être prêt si cela vous arrive de nouveau.  

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qui cause un saignement de nez, que faire en cas de saignement de nez, et les situations dans lesquelles un saignement de nez peut signifier quelque chose de plus sérieux. Si vous êtes préoccupé par vos saignements du nez, consultez votre médecin généraliste. Demandez toujours un avis professionnel si vous n’arrivez pas à arrêter un saignement de nez et s’il vous semble plus sévère ou plus fréquent. 

Saignement du nez : cause 

Pourquoi saigne-t-on du nez ? Il existe deux types principaux de saignement de nez : saignement de nez antérieur ou postérieur1. Les deux surviennent lorsque les vaisseaux sanguins dans vos narines éclatent2. Ces vaisseaux sont fragiles et peuvent éclater facilement. C’est pour cela que certaines personnes ont des saignements de nez fréquents, sortant d’une ou des deux narines. 

Plusieurs facteurs peuvent déclencher une épistaxis antérieure (qui provient de la partie avant du nez). Voici les 3 principales causes du saignement de nez 

  • Se moucher trop fort. 
  • Se curer le nez. 
  • Lorsque l’intérieur de votre nez est trop sec, ce qui est souvent lié à la température de l’air.  

Certains saignements de nez requièrent une consultation médicale. C’est le cas lorsque les saignements viennent de la partie plus profonde de l’intérieur de votre nez (saignement de nez postérieur). Les causes de ce type de saignement de nez peuvent inclure :  

  • L’hypertension artérielle. 
  • Une fracture ou blessure au nez. 
  • Des pathologies qui affectent les vaisseaux sanguins et favorisent les caillots de sang. 

Peu importe la raison qui cause le saignement de nez, utilisez des mouchoirs Lotus pour arrêter un saignement de nez. Ils sont doux sur votre peau tout en étant assez résistants pour absorber le sang sans se déchirer. Gardez toujours à portée de main une boîte de mouchoirs, afin qu’elle soit facile à atteindre dans n’importe quelle pièce de votre maison.

Nez qui saigne, que faire : les choses à éviter 

Si vous êtes face à un saignement de nez et que vous ne savez pas quoi faire, voici les gestes qu’il faut à tout prix éviter :  

  • Vous allonger. Le sang pourrait atteindre vos voies respiratoires et vous empêcher de bien respirer. 
  • Mettre votre tête en arrière. Le sang pourrait couler dans le fond de votre gorge, ce qui risque de vous faire vomir. 
  • Enfoncer des mouchoirs dans votre nez. Cela pourrait former une croûte qui s’accroche aux tissus de votre nez. Au moment d’enlever le mouchoir, la croûte pourrait s’arracher et causer plus de saignements. 

Saignement de nez : que faire en 3 étapes 

Il est toujours conseillé de consulter un médecin lorsque vous avez des doutes. Cela dit, vous pouvez suivre ces quelques étapes pour savoir que faire en cas de saignement de nez. La prochaine fois que cela vous arrive, suivez ce guide pratique !  

Que faire quand on saigne du nez ? Découvrez la réponse ici :

1. Arrêter un saignement de nez en se penchant vers l’avant

La première chose à faire pour arrêter un saignement de nez est de s’asseoir le dos droit et de se pencher vers l’avant, et non vers l’arrière. De cette façon, vous allez réduire la pression du sang dans les vaisseaux sanguins de votre nez, ce qui diminuera le flux. En plus d’arrêter le saignement de nez, cela vous évitera d’avaler votre sang. 

2. Arrêter un saignement de nez en le pinçant

Que ce soit un petit écoulement de sang ou un saignement de nez plus conséquent, vous pouvez réussir à contrôler les dégâts en pinçant votre nez un bon coup. Tout en vous penchant vers l’avant, pincez le bout de votre nez juste en dessous de l’arête, sur la partie molle, en fermant les deux narines. Cela devrait arrêter le flux de sang sortant de votre nez. Mais si vous en voyez encore sortir, essayez de serrer un peu plus fort.  

Continuez à respirer par la bouche et gardez le pincement pendant 5 minutes. Après la première tentative, lâchez votre nez, essuyez le sang avec un mouchoir doux et résistant et vérifiez que le saignement soit bien terminé. 

3. Pincer et recommencer

Vous avez essayé les deux méthodes précédentes, sans succès ? Que faire quand on saigne encore du nez et qu’on commence à s’inquiéter ? Ne paniquez pas ; il vous suffit de recommencer de nouveau les étapes listées plus haut, en vous détendant et en faisant preuve de patience. 

Une fois que le saignement de nez s’est enfin arrêté et que vous voulez éviter qu’il ne se répète de nouveau, essayez de ne pas faire les choses suivantes :  

  • Vous moucher. 
  • Faire des activités qui requièrent un gros effort physique. 
  • Soulever des objets lourds. 

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le saignement de nez devrait s’arrêter rapidement, mais s’il se poursuit trop longuement, consultez un médecin par précaution. 

Saignement du nez : que faire quand c’est trop long ? 

Si le saignement de nez et sa cause ne sont pas résolus et que le flux de sang ne s’arrête pas, n’hésitez pas à aller aux urgences les plus proches de chez vous. Cela ne veut pas dire que vous avez quelque chose de grave ou d’embêtant, mais l’avis d’un médecin n’est pas remplaçable et vous aidera à déterminer ce qui cause votre saignement de nez (la fatigue, par exemple, peut être un élément déclencheur).  

Mais alors, comment peut-on savoir si un saignement du nez est trop long ? Et dans quelles circonstances faut-il rapidement consulter l’avis d’un professionnel de santé ? Vous trouverez la réponse ci-dessous : 

  • Si votre nez saigne pendant plus de 20 minutes. 
  • Si vous avez perdu une quantité conséquente de sang. 
  • Si vous saignez du nez à la suite d’une blessure grave. 
  • Si vous avez du mal à respirer. 
  • Si vous avalez beaucoup de sang et que vous avez envie de vomir. 

Nous vous conseillons de consulter un médecin dans les cas suivants : 

  • Si la personne qui saigne du nez a moins de 2 ans. 
  • Si vous avez des saignements très régulièrement. 
  • Si vous êtes sous traitement de médicaments anticoagulants. 
  • Si vous présentez des signes d’anémie (pâleur, essoufflement, palpitations3…). 

Saignements de nez : que faire pour les prévenir 

Bien qu’il soit utile de savoir que faire en cas de saignement de nez, il existe aussi des méthodes à mettre en place au quotidien pour éviter que cela ne se produise. Voici quelques astuces pour éviter de causer un saignement de nez : 

  1. Ne vous curez pas le nez. 
  2. Purifiez et humidifiez l’air de votre maison. 
  3. Mouchez-vous le nez le moins possible et en douceur. 
  4. Portez un casque protecteur lorsque vous faites des activités et sports pendant lesquels vous pouvez vous blesser. 
  5. Suivez toujours les instructions sur la notice des décongestionnants nasaux que vous utilisez. 

Et voilà, maintenant vous savez tout sur le saignement du nez : ses causes, que faire quand on saigne du nez, et comment éviter que cela ne se reproduise. Vous pouvez suivre nos conseils pour arrêter un saignement de nez efficacement, bien que cela vous demandera d’être patient dans certains cas. Mais nous le répétons, si le saignement ne s’arrête pas au bout de 20 minutes, consultez un médecin. 

Sources :  

1- Ameli, Saignement de nez ou épistaxis 

2- MSD Manuals, Saignements de nez 

3- Ameli, Les symptômes et le diagnostic de l'anémie 

 


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou