Pourquoi transpire-t-on quand on est malade ?

Un homme malade dans son lit tient une tasse de thé au citron et des mouchoirs

Pourquoi transpire-t-on quand on est enrhumé ? Lorsqu’on est enrhumés nous éternuons, respirons bruyamment, toussons et reniflons, mais la transpiration et la fièvre peuvent aussi nous prendre par surprise. Dans cet article, nous allons vous fournir des explications simples vous permettant de comprendre pourquoi nous devons transpirer pour guérir, mais nous allons aussi vous montrer comment réduire les effets de la transpiration liée à la grippe.

Pourquoi je transpire ?

Que vous ayez un rhume saisonnier, une grippe ou une forte fièvre, toutes ces maladies peuvent s'accompagner d'une forte transpiration. Généralement, les rhumes bénins ne font pas beaucoup transpirer, mais si vous avez une poussé de sueur c’est que votre corps essaie de se refroidir - c'est aussi simple que cela.

Souvent, la forte transpiration, causée par le rhume ou la grippe peut s’expliquer par une poussée de fièvre. Il s’agit d’un phénomène courant, mais examinons plus précisément pourquoi la transpiration augmente lorsque vous êtes frappé par ce genre de maladies.

Pourquoi transpire-t-on la nuit quand on est malade ?

Plus votre température corporelle augmente, plus vous transpirerez. La fièvre provoque une hausse rapide de la température et pour y faire face votre corps se met à transpirer pour guérir. Si vous avez un simple rhume, votre transpiration sera modérée, mais si vous avez un accès de fièvre, la température du corps augmentera de telle manière qu’elle sera beaucoup plus abondante. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la fièvre peut aussi provoquer des frissons afin de réguler la température du corps.

Maintenant que nous avons répondu à la question « pourquoi transpire-t-on quand on est malade ? » , nous allons nous attacher à vous donner des conseils pour atténuer cette forte transpiration causée par le rhume ou la grippe.

Transpirer malade : savoir réguler sa température lorsqu’on est atteint d’une grippe ou d’un rhume

Que vous transpiriez durant la journée ou que vous soyez sujet à des épisodes de transpiration froide pendant votre sommeil, certaines mesures astucieuses vous permettront de réduire cette gêne et cette sensation d’inconfort. Tout d’abord, inutile d’essayer de combattre les suées nocturnes, car votre corps vous rend service en vous faisant transpirer pour guérir. Toutefois, il existe un certain nombre de conseils pratiques qui peuvent vous aider à vous sentir mieux :

  • Faites votre possible pour réguler votre température corporelle. Ouvrez les fenêtres pour laisser entrer l’air frais si vous avez vraiment chaud.
  • Hydratez-vous. Une transpiration excessive peut vous déshydrater et vous donner des maux de tête, assurez-vous d'avoir de l’eau à disposition.
  • Aérez votre chambre et privilégiez des draps légers en coton. Quand vous tombez malade, vous pouvez être sujet à des épisodes de transpiration froide pendant votre sommeil, c’est pourquoi, plus vous vous sentirez à l’aise la nuit, plus vous parviendrez à réduire la quantité de sueur que vous produisez.

Gardez une boîte de mouchoir Lotus Pure Blanc sur votre table de chevet. À la fois absorbants et résistants, ils sont également doux et délicats pour éviter d’irriter votre peau lorsque vous vous essuyez le front.

À présent, vous savez pourquoi vous transpirez quand vous êtes atteint d’un rhume ou d’une grippe et pourrez donc commencer à en réduire les symptômes pour vous sentir mieux. Mais l’essentiel est de prendre conscience que la transpiration est avant tout un système de refroidissement naturel du corps et qu’en le laissant faire son travail vous aurez plus de chances d’être au sec et en forme rapidement.


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Articles liés