Que faire contre le nez qui coule ? Nos meilleurs remèdes

Une personne tient une tasse en verre remplie d'eau chaude avec du miel et du citron

Nous avons tous fait l’expérience du nez qui coule à un moment donné dans nos vies. Le tout est de savoir comment stopper cet écoulement nasal : les remèdes de grand-mère par exemple, sont une excellente alternative que vous voudrez sans doute essayer, car ils sont naturels, efficaces et faciles à reproduire.

Pourquoi j’ai le nez qui coule, que faire pour l’arrêter ?

Avant de nous pencher sur les remèdes naturels pour stopper un nez qui coule, examinons d’abord les causes potentielles :

  • Le rhume, la grippe et les allergies. Quand vous êtes assailli par les germes ou les allergènes, le nez fabrique davantage de mucus pour empêcher qu’ils ne se répandent dans votre corps.
  • Les pleurs. Lorsque vous pleurez, des larmes s'écoulent des glandes situées sous vos paupières et se déversent dans votre nez, elles se mélangent au mucus et provoquent un écoulement nasal.
  • Le froid. Lors des journées froides, votre nez tente de réchauffer l’air avant qu’il ne pénètre dans vos poumons. L’écoulement se produit lorsque vos vaisseaux sanguins se dilatent dans vos narines, favorisant alors la fabrication de mucus supplémentaire.

Où que vous soyez, les paquets de mouchoirs Lotus sont parfaits pour combattre le nez qui coule. Ils offrent une combinaison parfaite de douceur et de résistance et sont idéals pour les moments où vous en avez le plus besoin.

Nos remèdes nez qui coule

Bien qu’avoir le nez qui coule soit un signe du bon fonctionnement de votre corps, il n’en reste pas moins désagréable ! Vouloir trouver un moyen de l’arrêter le plus vite possible est donc tout à fait compréhensible. Une fois que vous avez identifié la cause de l’écoulement et savez que faire contre le nez qui coule, vous pourrez vous soigner plus facilement. Voici donc quelques-uns de nos remèdes « rhume et nez qui coule ».

  • De la vapeur. En dégageant vos voies respiratoires, vous contribuerez à stopper l’écoulement nasal. Le remède de grand-mère dans ce cas précis, est de placer sa tête au-dessus d’un bol d’eau fumante et de laisser la vapeur pénétrer dans les narines pour les décongestionner. Généralement, vous sentirez un soulagement immédiat, car la vapeur permet d’éliminer la surabondance de mucus.
  • Rester hydraté : En restant hydraté et en buvant beaucoup d’eau, vous aiderez votre corps à combattre plus rapidement le surplus de mucus. Et si vous commencez à sentir que vous évacuez plus facilement, espérez voir votre nez cesser de couler dans les jours qui suivent.
  • Des tisanes. Même si la tisane n’a pas une vertu aussi hydratante que l’eau, elle est somme toute efficace. De plus, certaines tisanes ont des propriétés décongestionnantes, anti-inflammatoires et antihistaminiques ; exactement ce qu’il vous faut pour traiter le nez qui coule. Pour ce qui est des saveurs à privilégier, la camomille, la menthe ou le gingembre font partie des meilleurs remèdes pour lutter contre l’écoulement nasal.
  • Du repos. Vous cherchez à savoir que faire contre le nez qui coule ? Reposez-vous ! Si vous avez l’opportunité d’en faire moins, le repos est certainement l'un des meilleurs moyens d'accélérer le processus de guérison.
  • Un humidificateur. En ajoutant de l'humidité dans votre environnement, vous aiderez à garder vos voies nasales humides et favoriserez l'évacuation du mucus plus facilement. Le résultat ? La possibilité de mettre fin à votre nez qui coule rapidement.

Même si le fait d’avoir le nez qui coule peut être déplaisant, il est important d’être patient et de laisser le corps faire son travail. Et maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour mettre fin au nez qui coule, plus d’excuses pour ne pas favoriser le processus de guérison et mettre fin à cet écoulement.


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Articles liés