Nez qui coule et yeux larmoyants : causes, traitements

Un homme se mouche avec un mouchoir tout en ayant les  yeux larmoyants et le nez qui coule

Yeux larmoyants et nez qui coule vont souvent de pair ; mais pour quelle raison ? Découvrez dans cet article ce qui déclenche simultanément un écoulement des yeux et du nez pour pouvoir identifier l’origine de vos propres symptômes. Poursuivez votre lecture et obtenez des conseils pour vous soulager rapidement et efficacement.

Nez qui coule et yeux qui pleurent : causes

Deux raisons notables peuvent expliquer que vous ayez le nez qui coule et les yeux larmoyants. Les causes sont souvent liées au rhume ou aux allergies. Pour autant, ces symptômes ne se manifestent pas de la même manière.

Les allergies. Face aux allergènes, la réponse immunitaire de votre organisme se caractérise par des yeux larmoyants et un nez qui coule. La cause première de ces symptômes s’explique par le nombre de substances allergisantes présentes dans votre environnement.

Le rhume. Le nez qui coule et les yeux larmoyants causés par le virus du rhume, sont les symptômes les plus connus de ce genre d’affection.

En tout cas, quelle que soit la cause des yeux larmoyants et du nez qui coule, vous feriez bien de faire des provisions de mouchoirs pour en avoir à disposition dès que vous avez besoin de vous essuyer une larme ou de la morve !

Emportez les mouchoirs Lotus Compact partout où vous allez, pour être paré en cas d’écoulement nasal ou d’œil larmoyant causé par un virus ou une allergie. Suffisamment résistants, ils ne peluchent pas lorsque vous vous essuyez. Ils sont aussi particulièrement doux pour prendre soin de votre peau délicate.

Nez qui coulent et yeux qui pleurent : causes et autres symptômes

Lorsque votre nez coule à grosses gouttes et que vos yeux pleurent comme une fontaine, vous pouvez parvenir à en déceler l’origine en faisant bien attention à vos autres symptômes. La toux et les éternuements sont communs aux rhumes et aux allergies, toutefois, certaines réactions sont caractéristiques de l’une ou de l’autre maladie.

En cas de rhume, vous pouvez ressentir les symptômes suivants :

  • Mal de gorge.
  • Fatigue.
  • Courbatures.
  • Augmentation de la température.

Lorsque vous souffrez d'une allergie, les symptômes peuvent aussi se manifester de la manière suivante :

  • Yeux qui démangent.
  • Éruption cutanée.
  • Respiration sifflante.
  • Démangeaisons dans la gorge.

En plus des différents indicateurs cités ci-dessus, d’autres facteurs tels que les saisons, la manière dont ces symptômes se manifestent ainsi que leur durée, permettent de déterminer s’il s’agit d’un rhume ou d’une allergie.

Écoulement nasal d’un seul côté et œil larmoyant : causes

Lorsque vous souffrez d’un rhume ou d’une allergie, il est possible que vous ayez seulement un œil ou une narine sur deux, qui coule. Il existe d’ailleurs d’autres causes, comme la sinusite pouvant expliquer ce désagrément. Adressez-vous à votre médecin et faites-lui part de vos symptômes pour qu’il puisse écarter les causes de l’une ou de l’autre maladie.

Nez qui coule et yeux larmoyants : causes, traitements maisons et conseils

Il y a plusieurs façons d'aider à soulager les symptômes du nez qui coule à grosses gouttes et des yeux qui pleurent :

  • Reposez-vous à la maison. En cas de rhume, votre corps a besoin de repos pour se débarrasser du virus. Si vous avez attrapé un rhume des foins, vos yeux et votre nez doivent être préservés du pollen présent dans l'air.
  • Nettoyez vos yeux. En particulier, lorsque les larmes sont causées par des allergènes, utilisez de l'eau tiède ou froide pour vous rincer les yeux, afin de faciliter l'élimination des substances allergisantes.
  • Mouchez-vous régulièrement. Que votre nez coule à cause d’un rhume ou d'une réaction allergique, le fait de vous moucher tout en douceur, vous aidera à éliminer les symptômes plus rapidement.

Maintenant que vous savez pourquoi vos yeux pleurent et que votre nez coule en simultanée, mais aussi que vous savez en déterminer la cause, vous pourrez prendre des mesures pour vous soulager.

Si vos symptômes ne s'améliorent pas, nous vous recommandons de consulter un médecin.


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Articles liés