5 remèdes contre l’allergie à la poussière

5 remèdes contre l’allergie à la poussière

Est-ce que vous éternuez et reniflez sans raison apparente ? S’il ne s’agit pas du rhume des foins, que vous n’avez pas attrapé froid et que votre dernier animal de compagnie en date était un phasme à l’école primaire, vous êtes peut-être sujet à l’allergie à la poussière.

Nous avons cependant une bonne nouvelle : il existe des tas de remèdes maison pour l’allergie à la poussière, et de nombreuses astuces pour diminuer la présence d’allergènes dans votre maison. Voici nos 5 astuces préférées pour traiter l’allergie à la poussière de maison : 

1. Traiter les symptômes de l’allergie à la poussière à la maison

Pendant que vous vous intéressez aux causes de votre allergie à la poussière de maison, il est important de prendre soin de vous. N’hésitez pas à aller voir un médecin, surtout si vous pensez être victime d’asthme. En parallèle, il existe pléthore de remèdes pour l’allergie à la poussière sous la forme d’antihistaminiques qui pourront vous aider à gérer les symptômes de votre allergie à la poussière.

À court terme, vous pouvez aussi utiliser une solution saline en spray nasal pour désencombrer et apaiser votre nez et vous débarrasser des picotements liés à l’allergie à la poussière dans votre gorge. Si vous êtes amené à vous moucher fréquemment, gardez un paquet de mouchoirs Lotus doux et résistants à portée de main.

La poussière peut apparaître dans n’importe quelle pièce de la maison, il est donc recommandé de laisser une boîte de mouchoirs Lotus dans chaque pièce pour ne pas avoir à courir partout à chaque éternuement. Avec leur design élégant, elles se fondront parfaitement dans la décoration !

2. Débarrassez-vous des acariens 

Saviez-vous que l’allergie aux acariens est l’une des causes les plus fréquentes de l’asthme ? Les acariens sont présents même dans les maisons les plus propres. Ils sont friands des températures excédant les 21 degrés et s’épanouissent dans les climats humides. Vous pouvez cependant obtenir des sprays et prises à ultra-sons anti-acariens pour repousser ces allergènes indésirables.

Literie et tissus d’ameublement sont la cible numéro 1 des acariens pour se développer, et l’un des remèdes phares pour l’allergie aux acariens est d’investir dans des taies et housses anti-acariens pour votre literie. Bien qu’ils ne puissent pas vous débarrasser des acariens déjà installés chez vous, ces tissus minimiseront le contact avec les indésirables et serviront de répulsif contre les nouveaux acariens qui souhaiteraient vous rendre visite.

3. Faites la guerre à l’humidité

En plus de faire empirer les symptômes de l’allergie à la poussière, l’humidité favorise le développement de la moisissure et des champignons, qui prolifèrent aussi avec la poussière et provoquent toux et éternuements. Pour traiter l’humidité qui peut être à l’origine de votre allergie à la poussière dans la maison, prenez soin d’ouvrir vos fenêtres régulièrement pour bien aérer votre intérieur.

Il est aussi important de vérifier que votre intérieur est assez chauffé pour permettre à l’humidité de s’évaporer. Régler votre thermostat entre 18 et 20 degrés vous permettra de rester au chaud sans encourager la prolifération des acariens. En dernier recours, vous pouvez vous procurer un déshumidificateur pour absorber l’humidité ambiante dans votre maison.

4. Nettoyez régulièrement

Si vous ne vivez pas au Pôle Nord, il est peu probable que vous réussissiez à vous débarrasser complètement des acariens, mais une maison bien entretenue est toujours utile pour contrôler les symptômes de l’allergie à la poussière. Nettoyer régulièrement permet d’éliminer les particules microscopiques comme les peaux mortes, les peluches et petits bouts de tissu ainsi que les débris alimentaires qui peuvent déclencher l’allergie à la poussière de maison.

Il est essentiel de passer l’aspirateur dans tous les coins et recoins de la maison, mais ce n’est pas suffisant. Prenez soin de nettoyer votre linge de lit fréquemment, de même que les enveloppes de vos coussins et (si possible) vos rideaux. Pendant que vous nettoyez, protégez-vous des mouvements de poussière en portant un masque, ou demandez à une personne non sujette à l’allergie à la poussière de nettoyer pour vous.

5. Faites le grand ménage !

Si vous êtes propriétaire et que votre intérieur a vu des jours meilleurs, vous pouvez considérer quelques solutions drastiques pour remédier à votre allergie à la poussière de maison. La moquette étant un vrai nid à poussière et une zone de prédilection pour les acariens, vous pouvez envisager de la remplacer par du parquet pour dire adieu aux éternuements.

Ces quelques conseils devraient vous aider dans votre quête d’une vie sans éternuements. N’oubliez cependant pas de consulter un médecin si vos symptômes d’allergie à la poussière (gorge irritée, nez pris) persistent, il est toujours bon de demander l’avis d’un expert !

Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Avez-vous une question sur ce sujet ?

Nous contacter

Questions & articles associés

Cliquez sur la bulle pour lire l'article.