Grippe et sport, est-ce vraiment compatible ?

Une jeune femme court dans la neige avec un rhume et veut savoir comment traiter une allergie au pollen avec un remède maison

Faire du sport ou ne pas faire de sport quand on est grippé : telle est la question ! En d’autres termes, est-il vraiment bon de combiner sport et grippe ? Il existe deux avis bien distincts sur le sujet, lorsqu’il s’agit de savoir s’il faut continuer à faire de l’exercice et si rhume et exercice, grippe et musculation sont vraiment compatibles. Il y a ceux qui continuent à s’entraîner contre vents et marées et ceux qui pensent qu’ils se feront plus de mal que de bien en s’obstinant à faire de l’exercice physique. Grâce à nos conseils, prenez une décision éclairée pour savoir s’il faut continuer à faire du sport avec la grippe.

Si vous décidez de continuer à vous entraîner, gardez un paquet de mouchoirs Lotus avec vous pour stopper les éternuements, la toux et essuyez votre nez qui coule sans pour autant l’irriter.

Les risques potentiels de combiner grippe et sport

Du coup, faut-il faire du sport avec la grippe ? Avant de décider si oui ou non vous devez vous entraîner, il est important d'identifier les risques potentiels liés à l’exercice :

  • Une aggravation des symptômes comme par exemple l’intensification de l’état grippal après le sport.
  • Un affaiblissement du système immunitaire.
  • Un rhume ou une grippe qui empire et se transforme en une maladie respiratoire plus grave.
  • Un temps de guérison plus long.
  • Un retour à l’entraînement normal qui prend plus de temps.

Quand éviter de faire du sport avec une grippe ou un rhume ?

Même s’il possible de faire du sport quand on est atteint de grippe ou de rhume ; certaines fois, il vaut mieux éviter, y compris quand :

  • Vous avez une toux grasse et productive – La localisation des symptômes constitue la règle de base pour savoir si vous pouvez continuer à combiner rhume et exercice, et grippe et musculation. S’ils se situent au-dessus de la gorge, vous pouvez continuer à vous entraîner, en revanche ; s’ils sont en-dessous, mieux vaut éviter.
  • Vous avez une fièvre supérieure à 38°C.
  • Vous êtes extrêmement fatigué.
  • Vos symptômes grippaux s’accompagnent d’un mal de ventre.
  • Vous avez un problème médical sous-jacent.

Les potentiels bienfaits d’associer sport, grippe ou rhume

Maintenant que nous avons couvert le sujet des possibles inconvénients à poursuivre une activité physique en cas de maladie, il est temps d’annoncer la bonne nouvelle à ceux qui veulent une réponse positive à la question : est-il bon de combiner sport et grippe ?

La chose la plus importante à garder en tête, c’est que vous pouvez toujours essayer de faire de l’exercice, si vous vous sentez suffisamment en forme, si vous ne souffrez d’aucuns des symptômes cités ci-dessus et si vous n’avez pas d’antécédents médicaux. En cas de doute, consultez d’abord votre médecin.

Lorsque cela ne présente aucun danger, continuer à s’entraîner, peut :

  • Vous mettre de bonne humeur.
  • Donner un coup de pouce à votre système immunitaire. L'activité physique favorise la production de globules blancs, ce qui permet de combattre la maladie.
  • Diminuer la congestion. Tant que vous restez hydraté, l'exercice peut vous aider à fluidifier vos voies respiratoires.
  • Augmenter l’énergie. Le repos est vraiment important lorsque vous avez une grippe, mais même une petite marche peut vous donner un bon coup de fouet.

Conseils pour continuer à s’entraîner avec une grippe

Si vous avez envie de vous entraîner, voici quelques conseils pour vous aider à le faire de manière sûre et efficace :

  • Envisagez de raccourcir vos séances d'entraînement.
  • Allégez vos poids si vous faites de la musculation.
  • Arrêtez tout de suite, si vous commencez à vous sentir mal ou épuisé (indépendamment des sensations habituelles de l’exercice).
  • Soyez bien à l’écoute de votre corps - il vous dira à quel moment arrêter.
  • Allez-y progressivement, commencez lentement en augmentant l’intensité. De cette façon, vous trouverez le rythme qui vous convient sans trop vous surcharger dès le début de la séance.
  • Restez hydraté - avant, pendant et après.
  • Prenez un plus grand soin que d’habitude pour choisir votre tenue d’entraînement.

Pour terminer, nous reposerons notre question initiale : est-il bon de combiner grippe et sport ? La réponse la plus appropriée et la plus pertinente, est que la pratique d’exercice physique en cas de maladie, dépend de la situation et de la forme de chacun. Maintenant que vous en savez plus, vous pourrez prendre une décision en adéquation avec votre énergie du moment.


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Articles liés