L’apprentissage de la propreté : comment faire ?

L’apprentissage de la propreté : comment faire ?

L’apprentissage du pot est probablement l’un des défis les plus difficiles des jeunes parents. C’est aussi l’un des premiers pas de votre bout de chou vers l’autonomie, ce qui en fait une étape essentielle de son développement. Alors l’apprentissage de la propreté, à quel âge, et comment ? L’acquisition de la propreté chez l’enfant demande beaucoup de patience mais aussi de bienveillance. Vous finirez par y arriver, ensemble.

L’apprentissage de la propreté : à quel âge ?

Il n’y a pas vraiment de point de départ défini pour l’apprentissage du pot, mais la plupart des enfants commencent l’acquisition de la propreté avant l’entrée en maternelle.

Cela étant dit, il vaut mieux ignorer les questions d’âge et ne pas comparer votre enfant aux autres (la meilleure façon de perdre la tête). Concentrez-vous sur votre bout de chou et les signes qui indiquent qu’il commence à contrôler sa vessie, comme :

  • Savoir quand sa couche est mouillée ou sale.
  • Savoir s’il fait pipi ou caca (et être capable de vous en informer).
  • Rester sec au moins une heure d’affilée.
  • Se tortiller sur place ou s’éloigner lorsqu’il a besoin d’uriner.
  • Vous dire quand il a besoin d’aller faire pipi. C’est le signe le plus clair qu’il est prêt pour l’apprentissage du pot.

L’apprentissage de la propreté : comment faire ?

Maintenant que vous savez quand commencer l’apprentissage de la propreté, comment faire ? Il n’existe pas de formule magique de l’acquisition de la propreté chez l’enfant, mais certaines astuces peuvent l’aider à s’y mettre en douceur.

Avant de commencer l’acquisition de la propreté :

  • Apprenez à votre enfant à associer pipi et caca à aller aux toilettes. Essayer de changer sa couche dans les toilettes dès que possible.
  • Parlez à votre enfant pendant que vous le changez. Dites-lui ce que vous faites, et pourquoi vous le faites. 
  • Choisissez un pot avec votre bout de chou – il aura plus envie de l’utiliser s’il leur plait – et mettez-le dans la salle de bain. Laissez-le s’habituer à le voir au quotidien.
  • Montrez-lui comment utiliser le pot. Les enfants apprennent souvent par mimétisme. Quand le pot est neuf et propre, essayez d’expliquer comment l’utiliser en utilisant des jouets.
  • Laissez-le s’entraîner – et facilitez-lui la tâche. Quand les tout-petits utilisent le pot pour la première fois, apprendre à s’asseoir et se relever est déjà une étape importante. Si vous avez besoin d’utiliser un réducteur de toilettes pour enfant au lieu d’un pot, prenez soin de laisser un tabouret à côté des WC pour que votre enfant puisse les atteindre facilement et reposer ses pieds lorsqu’il les utilise.
  • Faites des WC un environnement aussi confortable que possible. Faites attention à ce qu’il y ait toujours suffisamment de papier toilette ou de tout ce dont il pourrait avoir besoin à portée de main. Procurez-vous un papier toilette épais et absorbant pour que s’essuyer soit aussi confortable que possible. 
  • Impliquez toute la famille. L’apprentissage du pot n’est pas seulement la responsabilité des parents, mais aussi celle des grands frères et sœurs. Ces derniers ayant fait l’acquisition de la propreté quelques mois ou années plus tôt, ce sont les mieux placés pour comprendre le défi qu’il représente et aider les plus petits. Encouragez-les à être des modèles encourageants pour votre bout de chou, ils seront fiers de porter cette responsabilité. 
  • Accrochez une affiche dans les toilettes pour lui montrer comment faire. Vous pouvez rappeler à votre enfant pourquoi il se trouve dans les WC avec un simple poster. C’est une manière simple de l’encourager à utiliser le pot lorsqu’il est seul aux toilettes.

Utiliser un papier humide Lotus après le papier toilette classique rendra la tâche plus facile et rapide tout en étant plus agréable pour les fesses des tout-petits.

Pour commencer l’apprentissage du pot :

  • Arrêtez les couches… Quand il est temps de commencer à utiliser le pot « pour de vrai », vous devrez arrêter les couches et autres culottes d’entraînement pour de bon. Autrement, les enfants ont du mal à identifier s’ils sont mouillés ou sales et ne comprendront pas l’utilité du pot. Aidez votre enfant à choisir de nouveaux sous-vêtements, et achetez-en en quantité suffisante – attendez-vous à un certain nombre d’accidents pendant le processus d’acquisition de la propreté.
  • …Sauf la nuit. Au début, concentrez-vous sur l’apprentissage du pot pendant la journée, et continuez à utiliser des couches la nuit. Une fois que votre enfant maîtrisera l’utilisation du pot pendant la journée et que sa couche sera le plus souvent sèche au réveil, vous pourrez passer aux draps imperméables. Laissez une veilleuse sur le chemin des toilettes pour lui faciliter la tâche.
  • Privilégiez les tenues faciles à enlever. Choisissez des vêtements que votre enfant pourra retirer facilement, et entraînez-le à se déshabiller et à se rhabiller lorsqu’il utilise le pot.
  • Ne vous préoccupez pas d’apprendre aux garçons à se tenir debout pour l’instant. Pour commencer, apprenez aux garçons à uriner assis ; cela permettra d’éviter qu’ils oublient de faire caca, ce qui peut arriver au début de l’apprentissage du pot. Cela peut aussi les aider à mieux vider leur vessie. Ils apprendront à faire pipi debout lorsqu’ils seront capables d’aller aux toilettes tout seuls, surtout s’ils ont eu l’occasion de voir faire un homme de la famille.
  • Soyez patient et préparé. Les accidents sont inévitables, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Aider votre bout de chou à développer sa confiance en soi est essentiel, faites donc attention à ce qu’il comprenne bien que vous n’êtes pas fâché. Gardez simplement un rouleau essuie-tout épais et bien absorbant à portée de main pour nettoyer les éventuels débordements facilement et en un seul geste.
  • Installez une routine. Cela permet à votre enfant de s’habituer à utiliser le pot régulièrement, d’autant plus qu’il ne réalise pas forcément qu’il a besoin d’aller aux toilettes au début de l’apprentissage du pot. Essayez de le faire s’asseoir sur le pot toutes les 2h pendant 2-3 minutes, en gardant quelques jouets (lavables) à proximité pour qu’il accepte de rester assis.
  • Soyez positif ! Un petit encouragement peut faire beaucoup. Félicitez votre enfant lorsqu’il arrive à s’asseoir sur le pot et à se rhabiller, et récompensez-le lorsqu’il s’essuie proprement et se lave les mains. Envisagez de créer un tableau de l’acquisition de la propreté avec des autocollants pour suivre son progrès ensemble, peu importe qui est de corvée de pot ce jour-là. 

Choisissez un papier toilette doux et ultra absorbant comme Lotus Just 1. Une seule feuille suffit grâce à son papier épais et confortable.

Pour finir, la leçon la plus importante pour vous en tant que parent : faites preuve de bienveillance avec vous-même ! Il y aura forcément des accidents au début, c’est un impondérable de l’apprentissage du pot. Si votre bout de chou semble avoir des difficultés au début, ne vous inquiétez pas : revenez aux couches et réessayez dans quelques semaines. Bon courage !

Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou

Avez-vous une question sur ce sujet ?

Nous contacter

Questions & articles associés

Cliquez sur la bulle pour lire l'article.